RIGHI (François). Malcolm Lowry Under the Volcano, vol. 2, chap. 1.

S. l. [Ivoy-le-Pré], Righi, (novembre) 2002. Petit in-8 (16 x 11,8 cm) de 16 pp., couverture illustrée, rempliée, cousu, coffret toilé noir. 10 gravures, textes et images, en taille d’épargne sur poly, imprimées en noir (et rouge pour la dixième) sur les presses de l’artiste ; 1 feuille volante (29,7 x 21 cm) pliée en quatre, comportant la traduction en français, par W. A. Caswell, du texte gravé, imprimée numériquement en rouge vermillon.  52 exemplaires dont 3 hors commerce, sur Japon [Kozogami], numérotés et signés. L’exemplaire n° 1 est augmenté de l’une des plaques gravées (la dixième), d’épreuves tirées à part sur divers japons, et du manuscrit original de la traduction : 4 feuillets (21 x 29,7 cm), écriture à l’encre bleue, rouge et verte, sous une chemise toilée noire (collection particulière, Madrid). Les exemplaires numérotés de 2 à 9 sont augmentés d’une plaque gravée ; la plaque de la couverture demeure hors commerce.

  

« Work in progress » : Après un premier livre autour de l’œuvre de Malcolm Lowry paru en novembre 2000, cette seconde expérience confirme le projet de donner le jour à une collection « volcanique ». La traduction des fragments utilisés – ici la dernière page de la lettre du Consul, retrouvée par Jacques Laruelle (à la fin du chapitre 1), puis brûlée – est confiée à W. A. Caswell, qui ne se cache qu’à moitié sous le pseudonyme de Guillaume-Antoine Grimasse de la Rombière.

« Darkness visible » : Les modifications plastiques subies par le texte de la lettre au cours de sa destruction ont été le point de départ de ce travail. En témoigne le colophon : « Aspects de la lettre du Consul G. F. à Y., transformée en forteresse ardente par Monsieur L., le jour des morts de l’an 1939… » L’image finale reprend un détail du premier livre de F. R., gravé en 1975 au retour du Mexique.

« Secret » : Il existe un exemplaire marqué HC, sous jaquette muette, cousu le 16 juillet 2010. La gravure de la couverture, tirée sur un feuillet libre, est encartée sous le premier rabat de la jaquette. Le texte de la feuille volante est incomplet (collection de l’artiste).