MATTRAT (Jean-Claude), RIGHI (François). Un livre.

S. l. [Avenay], s. n. [Iconomoteur] 2005. In-8 (21 x 14 cm), 52 pp., broché, couverture imprimée rempliée. Impression offset en noir, et or à chaud pour l’épigraphe, sur Centaure naturel 120 g. Tirage non précisé [300 ex.].

un_livre.jpg

Première lecture publique lors du vernissage de l’exposition Livres parlants, livres muets, miroirs, de François Righi, à la bibliothèque des Quatre Piliers à Bourges, le 17 décembre 2005.

ÉPIGRAPHE :
Sous le règne de Basile, la bibliothèque de la Basilique brûla. Elle était de cent mille volumes. Il y avait aussi un intestin de dragon, de cent vingt pieds de long sur lequel l’Iliade et l’Odyssée d’Homère étaient écrits en lettres d’or. Les auteurs de ce temps-là déplorèrent cette grande perte.  Petrus Gyllius, De topographia Constantinopoleos, Lugduni, apud G. Rovillium, 1561, p. 117 : « […] Bibilotheca habens voluminum sexies centena millia, interque erant intestinum draconis pedum centum et viginti, in quo erant scripta Homeri poemeta Ilias et Odyssea literis aureis. » Montesquieu, Spicilège, 269 (œuvre posthume publiée en 1944).

EXTRAIT :
Ne dites plus un livre d’artiste, dites un livre.